Les bonnes pratiques du référencement by Shokola

Tout d’abord, ceci n’est pas un guide exhaustif des pratiques SEO.

Shokola a voulu apporter à ses lecteurs quelques règles simples à respecter dans le but d’optimiser votre référencement et donc d’accroître simplement votre présence sur internet.

I) Définition du SEO

Il est cependant nécessaire de rappeler ce qu’est le référencement naturel et quel est son impact sur votre site internet.

Le SEO ou Search Engine Optimization est un ensemble de techniques visant à favoriser la compréhension de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensemble des pages d’un site Web par les moteurs de recherche. (Source Wikipédia)

Le SEO fait aujourd’hui partie intégrante d’une stratégie digitale. C’est pourquoi il est plus que nécessaire de comprendre son fonctionnement.

II) Les bonnes pratiques

Un site qui peut être correctement référencé est un site qui est construit avec des techniques et des contenus qui aident les robots des moteurs de recherche à comprendre et qualifier le contenu des pages afin de classer celles-ci correctement dans les pages de résultat des recherches des internautes.

1) Partie technique

  • Les balises META

Les balises META servent à donner des métadonnées (qui ne s’afficheront pas sur la page pour l’internaute qui consulte votre site).

Elles se trouvent dans la partie supérieure du code d’une page html et se placent dans la balise <head></head>. Elles permettent de qualifier le contenu d’une page web.

Il est important de les renseigner car elles s’adressent directement aux moteurs de recherche qui vont utiliser ces informations pour positionner votre site dans les résultats qu’ils affichent.

Quelques balises META :

Balise “title” : le titre tel qui apparaitra dans la page de résultat de Google

Balise meta “description” : la description en 156 caractères que l’on voit sous le titre

Balise meta “type content” : très important pour que le robot sache si c’est du texte et dans quel type de caractère utilisé

Balise meta “author” : donne une information sur l’identité de la personne qui a rédigé le contenu – peut servir à qualifier et classer l’ensemble des informations du site

  • Les balises « H »

Les balises <H n> sont des balises qui permettent d’organiser votre contenu au sein de votre page. L’algorithme Google valorise un contenu structuré car il aide la lisibilité et la compréhension de ces internautes. En lui indiquant qu’un texte est un titre général ou un titre de paragraphe, le robot d’indexation sera mieux en mesure de « comprendre » et donc de classer une page.

  • La balise « alt »

La balise « alt » vient se positionner comme une alternative à une image qui ne s’afficherait pas sur une page web. Cette information est utilisée par les robots d’indexation pour savoir ce qui se trouve sur le fichier image afin de classer les photos.

Pour plus d’information sur les balises

2) Partie contenus éditoriaux

  •  L’organisation de son contenu

Il est essentiel pour simplifier le référencement de bien hiérarchiser le contenu en utilisant des balises titre (<H>) en mettant les citations en italique, en mettant les terme importants en gras… toutes les règles classiques de typographie vont être prises en compte par les robots pour évaluer le contenu du texte et le classer.

  • L’optimisation avec des mots-clés d’or

A chaque page de son site il est important d’identifier des mots-clés, on distingue les mots clés « d’or » des mots clés de « longues traines ».

Le mot clé d’or est celui qui va générer un volume de recherche important, avec une concurrence faible et une pertinence avec le contenu de votre page. Pour les identifier vous pouvez vous aider d’outils à votre disposition comme Google Adwords et Google Trends.

  • L’optimisation avec des mots-clés dits de “longues traines”

Les mots clés dits de « longues traînes » s’apparentent aux requêtes de l’internaute. Les mots clés de « longue traine » sont des requêtes longues qui ne génèrent pas des volumes de recherches importants mais sur lesquels il est plus aisé de se positionner car la concurrence est faible. La tendance actuelle au niveau des recherches est à la longue traine et cela va s’amplifier. Il est judicieux de commencer à prendre cela en compte en intégrant dans vos titres ou vos contenus, des éléments de type « longue traine ».

Il est important de se positionner sur deux types de mots clés afin d’être le plus exhaustif possible et s’assurer un positionnement le plus large.

3) Partie netlinking

  • Les liens externes

On distingue deux types de liens externes, les liens entrants et les liens sortants :

–       Les liens entrants ou « backlinks » sont des liens placés sur d’autres sites et qui pointent vers le vôtre. L’ancre du lien, la réputation du site et le nombre de liens présents sur ce dernier vont avoir un impact en termes de référencement positif ou négatif pour votre site. L’objectif depuis Penguin (dernière mise à jour de l’algorithme Google) est d’obtenir des liens entrants de qualité et de façon la plus « naturelle » possible.

–       Les liens sortants doivent quant à eux ne pas être trop nombreux au risque de faire passer votre site pour un annuaire (au regard de Google) ce qui ne sera pas valorisé par l’algorithme de Google. La pertinence et l’autorité des sites (Page Rank) vers lesquels vos liens sortants pointent auront également un impact sur votre référencement naturel.

  • Les liens internes

Lorsque l’on parle de liens internes on parle de maillage au sein du site. Ce maillage est important car il va permettre une indexation plus en profondeur de votre site. Cela va également permettre une navigation plus fluide, donc un nombre de pages vues plus importants.
Aussi, le page rank des pages les plus visitées sera répercuté sur les pages moins visitées ce qui aura pour impact d’améliorer la qualité globale des pages de votre site.

4) les réseaux sociaux

  • L’apport des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux et votre activité sur ces derniers joue un rôle de plus en plus important dans le SERP (Search Engine Results Page = Page de résultats d’un moteur de recherche) de votre site.
Le contenu, l’activité et les échanges qui se font autour de votre site et des réseaux sociaux sur lesquels il est présent a un impact sur votre référencement (même si celui-ci n’est pas encore clairement identifié). Il faut donc penser à parler de votre site sur les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présents et proposer aux internautes de facilement partager vos contenus.

Conclusion :

Le référencement naturel ou SEO est un métier qui se complexifie de jours en jours avec entre autres des règles (chez Google par exemple) qui changent plusieurs fois par an.
Mais en appliquant les quelques règles simples que nous venons d’évoquer, et qui sont valables depuis très longtemps, vous aurez déjà fait bien plus que certain de vos concurrents.

Nos derniers conseils :

–       N’écoutez pas les agences ou experts qui vous garantissent la première place sur des requêtes.

–       N’essayez pas de tricher, la sanction peut être lourde (Site déréférencé)

–       Travaillez votre site avec bon sens et pertinence

–       Apportez du contenu frais et de qualité

Demandez de l’aide aux professionnels si vous avez un doute (forums, amis, Shokola…)

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Restez informé de nos dernières news

En nous communicant votre adresse mail vous acceptez de recevoir régulièrement notre newsletter. Votre adresse ne sera pas utilisée pour d’autres types de communication et ne sera pas transmise à des tiers - Politique de confidentialité

Partager sur

À lire également