Parole d’expert : Les marketplaces, pourquoi vous devriez les utiliser

Vous en entendez parler tous les jours sans savoir forcément qu’elles ont ce nom.
Oui ! Amazon, Ebay, Cdiscount, La Redoute ou encore Zalando sont des marketplaces.
Marketplace, ou place de marché, est un mot qui peut paraître obscur, mais ne vous inquiétez pas Shokola va vous expliquer ce que c’est, comment les distinguer et vous donner quelques infos pratiques sur les principaux acteurs.

Une marketplace, c’est quoi ?

En français, une place de marché est une plateforme de vente en ligne où sont proposés des espaces réservés à des vendeurs indépendants moyennant un abonnement et une commission sur les ventes. C’est comme pour un marché traditionnel où les commerçants louent un stand afin de vendre leurs produits en direct au milieu d’autres stands qui peuvent proposer les mêmes produits, des produits complémentaires ou des produits totalement différents.

Business model marketplace

Pourquoi vendre sur une marketplace ?

Vous avez déjà un site e-commerce et vous vous demandez quels seraient les bénéfices pour vous de vendre sur des marketplaces ?

Voici les principaux :

Cas n°1 : vous cherchez à augmenter vos ventes.
Tout d’abord, vous pourrez profiter du trafic généré par les places de marché. En effet, un Amazon a plus de 2 millions de visiteurs uniques par jour en France.
Sacré opportunité pour vous !

Top 5 sites e-commerce en France

Qui dit plus de trafic, dit augmentation du volume de vente. En effet, on note que les vendeurs connaissent généralement une croissance de 25% sur les marketplaces. Cette hausse du volume de vente peut aussi vous permettre de négocier les prix avec vos fournisseurs et ainsi réaliser des économies d’échelle.

Cas n°2 : vous lancez une nouvelle marque et/ou un nouveau produit.
Une marketplace peut être un levier afin de tester votre nouvelle marque, un nouveau marché ou produit. Elle vous donnera une visibilité sur sa viabilité ainsi que sur l’intérêt qu’elle/il suscite.

Cas n°3 : trop de stock ?
Vous avez du stock que vous n’arrivez pas à écouler, la place de marché est aussi une solution à cette problématique puisqu’elle vous permet de proposer vos produits à un grand nombre de clients/prospects.

Cas n°4 : vous souhaitez toucher de nouveaux clients.
Une marketplace vous permettra de bénéficier de la confiance de ses clients.
Ces mêmes clients qui achètent sur ces places de marché car ils peuvent tout y trouver ou presque. C’est un centre commercial sur internet.

Cas n°5 : vous devez tenir compte du référencement Google.
Une fois qu’une marketplace est mieux positionnée que vous suite à une recherche, il vous est impossible de repasser devant, le fait de vendre sur une plateforme telle qu’Amazon ou CDiscount vous permettra d’être moins dépendant des résultats de recherche de Google. On sait également qu’aujourd’hui les internautes tendent à rechercher un produit directement sur une marketplace plutôt qu’en passant par le moteur de recherche de Google. Ainsi Amazon est le principal moteur de recherche de produits au monde.

 

Attention

Pour bénéficier des avantages lié à l’utilisation des marketplaces, il faut malgré tout être conscient des contraintes et risques que cela peut entraîner.
Shokola vous donne un aperçu des principaux sujets.

Les fiches produits :
Vous devrez utiliser les fiches produits existantes (ou en créer une si vous êtes nouveau sur un produit) et fournir à la plateforme une liste d’informations détaillées qui varie selon la place de marché.

Les délais de paiement :
Ils peuvent prendre entre 15 jours et 1 mois selon les plateformes. Pour faire face à cette contrainte financière, il vous faudra disposer de la trésorerie nécessaire.

Liens sponsorisés et publicité :
La concurrence peut être élevée sur une place de marché. Il est donc conseillé d’utiliser les liens sponsorisés et la régie publicitaire afin d’optimiser votre positionnement dans les recherches.

Les avis clients :
Le client est au coeur de la stratégie des marketplaces. Soyez d’autant plus vigilants et réactifs dans votre gestion des commandes et des commentaires.

Les prix :
Il faut regarder ce que fait la concurrence et si besoin, ajuster vos prix afin de rester compétitif dans cet environnement où la comparaison tarifaire est facilitée.

Comparatif global

Rentrons un peu plus dans le vif du sujet en présentant et comparant les principales places de marché.
Commençons par quelques chiffres assez impressionnants, sur le volume d’affaires des principales marketplaces.
Selon la Fevad, les ventes marketplaces ont représenté 28% du volume d’affaires total des e-commerçants en France au 3e trimestre 2017 (indice iPM réalisé sur plus de 100 sites du secteur – source blog iziflux)

Poids des Marketplace en France

*Source Google

Il y a plusieurs types de place de marché et toute correspondront pas nécessairement à vos attentes. Par exemple, si vous cherchez à profiter du trafic élevé de la marketplace, vous devriez plutôt vous orienter vers Amazon qui compte 18,1 millions de visiteurs uniques par mois comparé à PriceMinister qui en compte 5,87 millions.
Voici un résumé des 4 principales places de marché en France :

Logo Amazon

Chez Amazon, le client est roi. Toute leur stratégie tourne autour de la satisfaction client, le vendeur doit donc être irréprochable s’il veut exister sur la plateforme.
Pour réussir sur Amazon, il faut avoir les bons produits en stock, ajuster ses prix en fonction de la concurrence, avoir un SAV irréprochable avec de bons délais de livraison et surtout de très bons commentaires des acheteurs.

Les plus :
Services d’expédition (selon l’abonnement)
Campagnes publicitaires
Liens sponsorisés

Logo Cdiscount

Cdiscount tend à devenir la marketplace des prix les moins chers afin de toucher une clientèle plus large. Ce qui ne signifie pas que vos produits doivent être proposés au rabais. Les clients ont confiance en Cdiscount car l’entreprise s’est implantée en France depuis 20 ans, il faut donc que les vendeurs se montrent à la hauteur de cette bonne réputation.

Les plus :
Cdiscount fulfilment (expertise logistique)
Cdiscount Ads et Premium Ads
Produits sponsorisés

 

Logo ebay

Ebay est tout d’abord connu pour les ventes aux enchères qui permettent une collaboration directe entre vendeur et acheteur. Depuis, elle s’est ouverte aux vendeurs professionnels et propose plusieurs catégories de vente.

Les plus :
Bons de réduction pour les emballages
Rapports de performance
Annonces sponsorisées
(selon l’abonnement sélectionné)

 

Logo Priceminister Rakuten

Entreprise française créée en 2000 puis rachetée en 2010 par le géant japonais e-commerce Rakuten, sa stratégie est basée sur l’innovation des services. En 2016, elle lance la fonctionnalité Quicksell sur l’application mobile, cet outil permet de classer dans la bonne catégorie le produit que l’on souhaite vendre à partir d’une photo de celui-ci. Le processus de vente est ainsi simplifié, fait directement par mobile et le risque de se tromper de catégorie est moindre.

Les plus :
Service d’affiliation
Rapports d’activité
Campagnes publicitaires

Une autre façon de classer les places de marché est de regarder leur organisation et les catégories qu’elles proposent. Ainsi eBay ou Cdiscount par exemple ne disposent pas de catégories « produit de beauté », inutile alors de vous positionner sur ces marketplaces si vous avez des produits sur ces segments.
Idem si vous souhaitez créer une boutique en propre sur la place de marché, non attachée à une boutique externe, seuls Ebay et PriceMinister proposent cette option.
Il est donc important de faire le point sur les critères essentiels pour votre activité. Dans tous les cas Shokola pourra les définir avec vous afin de vous accompagner au mieux dans votre démarche.

Cette nouvelle aventure vous tente ?

Encore 2 conseils avant de vous lancer :

Il est essentiel de bien choisir la ou les marketplaces sur lesquelles vendre vos produits. Il en existe une multitude, rien qu’en France on en dénombre près de 400. Au-delà des généralistes comme Amazon il existe des marketplaces spécialisées dans les domaines de la mode, beauté, electroménager, mobilier, bijoux, etc, comme La Redoute, Zalando, Brandalley, Beauté futé.

Vendre sur une, voire plusieurs marketplaces, demande un investissement important en terme de temps. Afin de vous aider dans cette démarche, il existe des solutions techniques appelées intégrateurs de flux et qui sont incontournables si vous envisagez de vendre sur plusieurs marketplaces. On peut citer par exemple IziFlux, Shopping Flux ou Neteven. Ces intégrateurs agissent en facilitateur de diffusion de votre catalogue de produits sur les places de marché et vous proposent un seul tableau de bord pour l’ensemble des commandes, triées par marketplaces. Via cette interface vous pourrez également gérer les stocks en temps réel et ainsi diminuer le risque d’erreurs de gestion. Enfin, ces logiciels vous permettent de mettre à jour les fiches produits et prix sur toutes les places de marché en même temps et de faire des analyses de ventes.

 

Vous disposez maintenant de toutes les informations pour vous engager dans un développement de vos ventes sur des places de marché.
S’il vous reste des questions, ou si vous souhaitez être accompagnés pour lancer ce projet, l’équipe de Shokola peut vous aider à trouver la solution la plus adaptée à votre stratégie et qui vous permettra de conquérir de nouveaux clients dans les meilleures conditions.
Avec notre soutient, des clients se sont déjà implantés avec succès sur certaines plateformes et on atteint leurs objectifs tant en terme de développement de chiffre d’affaires que d’accroissement de leur base clients.

L’équipe Shokola vous accompagne dans votre projet et vous aide à :

  • Analyser votre cible pour définir la marketplace et le flux le plus adapté
  • Trouver la solution la plus adaptée à votre stratégie commerciale
  • Effectuer la mise en place opérationnelle
  • Optimiser votre catalogue produit

 

Contactez-nous !

Cet article vous a plu ?

Restez informé de nos dernières news

En nous communicant votre adresse mail vous acceptez de recevoir régulièrement notre newsletter. Votre adresse ne sera pas utilisée pour d’autres types de communication et ne sera pas transmise à des tiers - Politique de confidentialité

Partager sur

À lire également