Petit rappel de rentrée : La chaîne graphique – L’Offset – L’impression numérique

Rien de tel qu’une explication !


Et oui, parce qu’on nous pose régulièrement la question, nous avons décidé d’illustrer les étapes d’impression d’un support print.

Commençons d’abord par la chaîne graphique !
L’imprimerie est un ensemble de techniques permettant de reproduire des écrits et des illustrations en grande quantité sur des supports plans, généralement du papier, et pouvoir ainsi les distribuer à grande échelle.
Les techniques, communément appelées chaîne graphique, vont de la composition des textes au façonnage (reliure, pliure…) en passant par le traitement des illustrations (photogravures, photos, dessins, gravures), l’impression et la relecture.

Oui, mais comment j’imprime mon document ?
En impression, il existe divers procédés : l’offset (dite impression traditionnelle), la flexographie, la sérigraphie, la rotogravure ou héliogravure et l’impression numérique.

Shokola utilise principalement deux de ces procédés : l’offset et l’impression numérique.


Un peu de définition !

L’offset :

  • Ce procédé permet d’imprimer des papiers rugueux, très lisses, couchés, non couchés, du plus mince (0,002″) au plus épais 
(0,040″) ;
  • Les vitesses de production sur les presses à feuilles peuvent atteindre 18 000 impressions à l’heure. On peut obtenir 100 000 impressions à l’heure sur les presses rotatives ;
  • L’impression peut se faire recto verso, simultanément (retiration) ;
  • La qualité d’impression est de très haut niveau, précise et uniforme ;
  • Il est possible d’imprimer de multiples couleurs et des vernis lors d’un seul passage ;
  • Ce procédé domine tous les autres procédés d’impression (ex.: journaux, catalogues, magazines, bottins, publicité directe, rapports annuels, formules continues, etc.) ;
  • Ce procédé convient autant pour de courts que de longs tirages (jusqu’à plusieurs millions d’impressions).

L’impression numérique :

  • Permet de produire des épreuves intermédiaires à moindre coût plus rapidement que l’impression traditionnelle ;
  • Le coût à la page est fixe quelque soit le nombre d’exemplaires requis ;
  • Avantageux pour de petits tirages et dans le cas de personnalisation de la production (modifications en cours de tirage).

 


Pour zoomer, cliquez sur l’image !

 

Cet article vous a plu ?

Restez informé de nos dernières news

En nous communicant votre adresse mail vous acceptez de recevoir régulièrement notre newsletter. Votre adresse ne sera pas utilisée pour d’autres types de communication et ne sera pas transmise à des tiers - Politique de confidentialité

Partager sur

À lire également